Existe-t-il des zones où la trottinette électrique est interdite en ville ?

La trottinette électronique connaît aujourd’hui un grand succès et son utilisation est de plus en plus appréciée, surtout en milieu urbain. Que ce soit pour le simple plaisir, aller au travail ou faire les courses, ce nouveau mode de déplacement écologique séduit par sa praticité. Cependant, depuis le 25 octobre 2019, l’utilisation de cet accessoire a connu un grand changement avec l’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation, comme la trottinette électrique interdite en ville.

L’interdiction de rouler sur les trottoirs

Bien qu’auparavant, les trottinettes électroniques fussent autorisées à se déplacer sur les trottoirs, cette pratique est désormais interdite, face à la récurrence des abus et des accidents. C’est une mesure de bon sens qui définit un cadre permettant aux adeptes de ces nouveaux engins de déplacement d’en profiter pleinement, tout en sanctionnant les comportements inappropriés. Cette idée de trottinette électrique interdite en ville repose donc sur la nécessité de fixer une règle garantissant un usage responsable.

Toutefois, certaines municipalités prévoient des dérogations, telle la possibilité de circuler sur les trottoirs, mais à une vitesse réduite (6 km/h). En principe, les trottinettes électriques ne peuvent rouler que sur les pistes cyclables ou à défaut, sur les voies où la vitesse maximale est limitée à 50 km/h.

La restriction des possibilités de stationnement

Si vous êtes propriétaire d’une trottinette électrique, sachez que dans la plupart des agglomérations, il vous est également interdit de garer votre engin sur la chaussée, les aires piétonnes et les trottoirs. Ces machines ne peuvent par conséquent être garées qu’aux emplacements matérialisés, réservés au stationnement payant et aux deux roues motorisées, ainsi que dans les endroits qui leur sont adaptés. Selon les autorités, le nombre actuel de patinettes électriques occasionne de fréquents conflits, en matière de stationnement et d’usage de l’espace public. Dans ce cas, même si ce ne sera pas évident, il va falloir cohabiter avec les vélos, les voitures et les motos.

Les autres objets essentiels à savoir sur l’usage d’une trottinette électrique en ville

Le transport de passager n’est pas autorisé avec une trottinette électronique. Aussi, il est obligatoire de souscrire une assurance civile, pour bénéficier d’une couverture en cas d’accident. Cette machine est également interdite aux enfants de moins de douze ans, et doit être conduite à une vitesse maximale n’excédant pas les 25 km/h. Lorsque vous devez rouler de nuit ou bien avec une visibilité réduite, sachez que le port d’un gilet rétro-réfléchissant est requis. Si vous êtes donc en possession d’une trottinette électrique interdite en ville, n’hésitez pas à vous adresser à un professionnel pour modifier votre machine, afin de l’équiper d’un avertisseur sonore, en plus des feux avant et arrière.

Que dois-je fournir à l’achat d’une trottinette électrique ?
Vaut-il mieux louer ou acheter une trottinette électrique ?